Capsules linguistiques

À travers ces capsules, découvrez des expressions insolites, des trucs, des anecdotes ou même des drôleries de l’anglais pour mieux comprendre la langue tout en vous divertissant.

Bonne lecture!

S'inscire aux capsules

Entrez votre adresse courriel :

5 conseils pour une meilleure prononciation en anglais

Lorsque l'on s'exprime dans une langue étrangère, une des difficultés principles consiste à reproduire les sons correctement. Une mauvaise prononciation peut engendrer des problèmes de communication importants. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux prononcer en anglais.

Audrey Hepburn dans My Fair Lady s'entraine à modifier sa prononciation.

  1. Exposez-vous quotidiennement à l'anglais
    Cinq minutes par jour suffisent!  Usez et abusez des possibilités qui vous sont offertes par Internet en regardant des vidéos sur Youtube ou la télévision sur le Web. Habituez-vous à regarder cinq minutes de film, de documentaire, de séries télévisées ou d'informations par jour. Écoutez la façon dont les gens prononcent les mots et  repétez. Modelez votre prononciation sur celle que vous entendez.
     
  2.  Faites attention à l'accentuation des mots
    Chaque mot en anglais a sa propre accentuation. Prenez le mot believe qui est composé de deux syllabes be et lieve, et bien l'accent tonique se place sur la deuxième syllabe lieve.

    Bien souvent le problème de prononciation est lié à un mauvais placement de l'accent tonique plutôt qu'à une mauvaise prononciation du son. Sachez que généralement, l'accent tonique du mot se placera au début. Insistez donc bien sur la première syllabe. Si vous n'êtes pas sûr, vérifiez tout simplement dans un dictionnaire sur quelle syllabe se trouve l'accent tonique. En marquant bien cet accent, vous remarquerez que le mot se prononce plus facilement.
     
  3. Prononcez bien vos voyelles
    En prenant bien soin de prononcer vos voyelles, vous serez obligé de ralentir et bien ouvrir la bouche, ce qui vous aidera à améliorer votre prononciation.

    En anglais, il existe deux sortes de voyelles : les courtes sur lesquelles on ne s'attardera pas trop, comme dans les mots : big, live, short, ship, etc; et les longues que l'on prendra le temps de bien prononcer, comme par exemple : leave, note, sheep, real, etc.
     
  4. Travaillez vos propres difficultés
    Attardez-vous sur les sons qui vous posent problème et travaillez les jusqu'à ce qu'ils ne soient plus problématiques. Pour ce, il faut que vous preniez conscience de vos propres difficultés. Souvent pour les francophones, le son th ou encore le h posent problème. À vous de voir quels sons sont plus problématiques et pratiquez-vous à les prononcer jusqu'à ce que vous vous sentiez plus à l'aise.
     
  5. Trouvez votre rythme d'élocution
    En général le débit d'un locuteur anglophone est moins rapide qu'un locuteur francophone : 120 - 150 mots par minute en anglais contre 150 - 200 mots par minute en français. Lorsqu'il s'agit d'une langue seconde, tenez-vous en à 120 mots par minute. Ne parlez donc pas trop vite, prenez le temps d'ouvrir la bouche. Veillez cependant à ne pas parler trop lentement car vous donnerez l'impression de parler de manière non-naturelle presque robotique.

    Un conseil : enregistrez-vous! Ainsi vous pourrez vous réentendre et travailler votre rythme. Vous pourrez aussi identifier quels sons vous posent problème et les corriger.

Et n'oubliez pas, s'adjoindre les services d'un coach peut aussi s'avérer une bonne stratégie!

Partager :
Comment exprimer sa gratitude en anglais

Exprimer sa gratitude sert essentiellement à montrer à ceux qui nous ont aidé qu'on apprécie leur soutien. En faisant preuve de gratitude, on reconnait le bon dans notre vie. Un peu de bonté, ça ne peut que faire du bien!

Exprimer sa gratitude, c'est avant tout sourire et être sincère. Même si la gratitude peut être de courte durée, l'important c'est qu'elle communique l'appréciation d'une personne envers celle qui l'a aidée. Mais quand l'anglais n'est pas votre langue maternelle, ce n'est pas toujours facile de trouver la bonne expression appropriée à la situation.

Voici quelques exemples concrets pour vous aider :

  • Vous êtes dans un magasin à l'étranger et le vendeur vient de passer plus de 15 minutes à vous expliquer les différences entre deux appareils électroniques. Il a été généreux avec son temps et patient avec votre anglais. Vous voulez lui témoigner de la reconnaissance :
  • Thanks for your help!

  • Thanks a lot, it's been very helpful.

  • I appreciate your help, thanks so much!;

  • Vous assistez à une réunion en anglais et vous remarquez que l'un des participants vous a préparé un café. Vous voulez le remercier:
  • Thanks, that's really kind of you.
  • I didn't expect that, thanks a lot.
  • Much appreciated!
  • Votre boss vous a accordé du temps pour vous aider dans votre travail alors qu'il est lui-même très occupé. Pendant toute votre rencontre, il vous a écouté et vous a donné de bons conseils. Vous souhaitez exprimer votre gratitude tout en restant respectueux :
  • Thank you for your time today.
  • I really appreciate your taking the time to meet with me today! (e-mail)
  • Our meeting was very helpful. Thanks so much!

Vous n'avez donc plus d'excuses pour ne pas exprimer votre gratitude en anglais et ce,  quelle que soit la situation! Essayez et vous verrez que les gens vous en seront reconnaissants en retour !

Partager :
Bien parler anglais au téléphone

Lorsque l'on apprend l'anglais, tenir une conversation au téléphone n'est pas chose facile. Prendre confiance et se sentir à l'aise prend du temps. Voici quelques conseils pour vous aider à communiquer au téléphone comme un pro!

Premiers contacts

Toute conversation téléphonique, après les présentations d’usage - Emma Dilks speaking ou This is Emma Dilks - devra commencer par une petite phrase de politesse : How are things? How have you been doing? Nice to hear from you. Is this the right time to call?

En venir aussitôt au but de votre appel sans prendre le temps de faire un peu de small talk sera considéré comme impoli.

La raison de l'appel

Ne vous attardez toutefois pas trop longtemps sur les formules de politesse et venez en rapidement à la raison de votre appel. Vous pouvez alors insérér : I'm just calling to...et préciser pourquoi vous téléphonez. I'm just calling to check if we could set up a meeting.

Si au contraire, on vous a appelé et vous trouvez que la personne n'en vient pas assez rapidement à la raison de son appel, vous pouvez orienter la conversation :  So, Emma, what can I do for you?

Situations délicates

Si votre interlocuteur est plutôt bavard et que vous n’arrivez pas à placer un mot, vous pourrez l’interrompre poliment : I would like to say something here, if I may Allow me to make a point; ou encore May I interrupt you for a second?

Confirmations

Si vous êtes en train de prendre des décisions, assurez-vous de bien confirmer avec votre interlocuteur. Please let me confirm; So, let me make sure I've got things straight. Et poursuivez en détaillant ce que vous avez compris.

Terminer l'appel

C'est parfois le moment le plus délicat de la conversation ! Vous pouvez souhaiter un bon déroulement des opérations à votre interlocuteur, comme good luck on that interview ou hope you feel better soon si cela s'avère approprié.

Vous pouvez aussi confirmer des décisions que vous avez prises: I'll see you on Friday, then. Parfois, il est plus facile de tout simplement dire à votre interlocuteur que vous avez vraiment apprécié votre petite conversation. Notez aussi que stratégiquement, prononcer le mot well au début d'une phrase indique que vous êtes prêt à arrêter la conversation: Well John, it's been a pleasure talking to you.

Partager :
Faux amis

Les faux amis sont des mots qui ressemblent à des mots français, mais qui ont un sens totalement différent. Les traduire littéralement peut conduire à un contre-sens. On appelle ces mots-pièges des faux amis. Les connaissez-vous?

Voici quelques exemples de faux amis qui reviennent fréquemment :

  • Ability = aptitude / Habileté = skill
  • To achieve  = accomplir  /  Achever = to complete
  • Actually = en fait / Actuellement = currently
  • Comprehensive = complet / Compréhensif = understanding
  • To prevent = empêcher / Prévenir = to warn
  • To realise = se rendre compte / Réaliser = to achieve 
  • To resume = reprendre après une interruption / Résumer = to sum up / to summarise
  • To retire = prendre sa retraite / Retirer = to withdraw
  • Sensbible = raisonnable / Sensible = sensitive 
  • Sympathetic = compatissant / Sympathique = nice / friendly

Et vous, y a-t-il d'autres mots que vous confondez fréquemment?

Partager :
La confusion des verbes

Mon activité professionnelle m’amène à côtoyer un public varié, cependant certaines erreurs semblent se répéter. Entre autres, l’emploi de certains verbes semblent prêter à confusion. Voici les verbes les plus fréquemment confondus :

To say v. to tell

To say est utilisé :

  • pour rapporter les paroles de quelqu’un : He said he would be a bit late.
  • pour savoir comment dire un mot dans une autre langue : How do you say never in Spanish?

To tell est utilisé :

  • pour donner des instructions, des consignes : I told you to call him back later.
  • pour raconter quelque chose : He is telling a good joke.


To rise v. to raise

To rise peut signifier :

  • se lever : The sun rises in the east.
  • augmenter : Gas prices are steadily rising.

To raise signifie élever dans son sens large : He never raised his voice once; I was raised in Britain.
Contrairement à to rise, il s’agit d’un verbe transitif. Il est peut donc être suivi d’un complément d’objet direct : The governement will be raising taxes.


To do v. to make

To do est plutôt utilisé pour parler d’une action que l’on doit mener à bien :
I usually do my best; he needs to do his homework.

To make est plus créatif, et est utilisé dans le sens de produire, créer, construire :
Don’t forget to make a list; I’m not making any plans for next year.

To lie v. to lay

To lie peut vouloir dire :

  • Être allongé, être posé ou se reposer : The documents are lying on the table; he lay on his bed in pain last night.
  •  Mentir : He lied to me about the money he had spent.

To lay est utilié dans le sens de déposer, placer : He lays his keys on the counter everyday; he laid his contract right under my nose.
Il s’agit également d’un verbe transitif contrairement à to lie.


Et vous, quels sont les verbes ou mots que vous confondez souvent?
 

Partager :
Faites bonne impression dans vos courriels en anglais

Le courriel est devenu un outil de communication incontournable. Échanger par courriel dans une langue qui n’est pas la vôtre, et avec des gens d’une culture différente peut vous amener parfois sur un terrain miné. Voici quelques conseils pour vous éviter de vous retrouver dans une situation explosive.

N’utilisez jamais de traducteurs en ligne pour traduire vos courriels du Français vers l’Anglais sans faire vérifier la traduction par une personne apte. Les traducteurs en ligne sont très limités puisqu’ils ne traduisent pas les expressions idiomatiques. Ils fournissent juste une traduction très littéraire de chaque mot mais ne peuvent être fiables pour saisir les nuances idiomatiques.

Relisez le contenu de votre courriel avant de l’envoyer. Assurez-vous d’être suffisamment clair et d’avoir bien répondu à toutes les questions. 

Essayez d’utiliser le plus possible des phrases courtes et d’être le plus concis possible. Adoptez un mode actif suivant le modèle : sujet, verbe complément, avec des verbes précis et descriptifs.

Optez pour un ton poli et respectueux. Évitez les abréviations. Utilisez toujours des formules de politesse pour commencer et terminer votre courriel. Vous pourrez ainsi créer immédiatement une bonne impression et en laisser une bonne également. Cela permettra à votre correspondant d’attacher moins d’importance aux petites erreurs de syntaxe ou de vocabulaire que vous aurez pu faire. 

Commencez toujours par une salutation et quelque chose de positif : 

  • Dear M. Smith; Dear Emma; Hi John: Hello Laura, etc.
  • I hope you are well; How are you doing? How are things going? Etc.
  • I enjoyed meeting you last week; I appreciate the time you took to talk to me, etc...

Introduisez le sujet poliment:

  • I am writing to you to send details of...;
  • As planned, I am sending...; As requested, you will find attached...;
  • To answer your questions...;
  • I was wondering if you could...

Terminez en beauté:

  • I look forward to hearing from you;
  • Feel free to contact me should you have further questions;
  • I’ll be glad to answer any questions you may have;
  • All the best; Best regards; With kind regard; etc.

Souvenez vous, peu importe le contenu message, qu’il soit positif ou négatif, tout passe mieux lorsqu’on utilise les bonnes formules. C’est la clé d’une communication réussie !  

Partager :
Comment accroître son vocabulaire en anglais?

Pour une bonne majorité des linguistes, l’anglais est la langue qui contient le plus de mots. Tout un défi quand on essaie d’enrichir son vocabulaire! Voici quelques conseils pour vous aider dans cet apprentissage.

Photo d'une main posant une pièce sur un plateau de scrabble.

Vocabulaire de verbes

L’anglais est une langue pragmatique, une langue d’action. C’est donc le verbe qui va servir à exprimer cette action et qui se retrouve l’élément central de la phrase.
Par conséquent, pour accroître votre vocabulaire, il vous faudra avant tout enrichir votre vocabulaire de verbes. Et pas n’importe quels verbes ! privilégiez les verbes d’origine saxonne plutôt que les verbes d’origine latine. Ainsi au lieu de retenir le verbe to refuse, choisissez plutôt le verbe to turn down, pour to continue, optez plutôt pour to go on, ou to carry on. Les verbes d’origine saxonne sont plus usuels pour la communication courante que les verbes d’origine latine, plus académiques et donc un peu moins courant au quotidien.
Donnez-vous comme objectif d’apprendre 10 nouveaux verbes par semaine. Créez vous un genre de répertoire alphabétique dans lequel vous entrerez d’abord le verbe en français et la ou les traductions correspondantes en anglais. Pourquoi le verbe en français? Tout simplement parce que vous êtes francophone et que le verbe vous viendra d’abord à l’esprit en français.
Apprenez ces verbes par cœur!
Je sais que l’apprentissage par cœur peut sembler rébarbatif mais c’est la seule façon de créer un réflexe : en répétant encore et encore, jusqu’à l’automatisme.
Choisissez des verbes qui vous serviront dans vos activités quotidiennes au travail, dans vos loisirs, dans vos rencontres professionnelles, etc.

Regardez les actualités en anglais, des films, des séries avec les sous-titres en anglais si vous vous sentez plus à l’aise et essayez de noter des verbes que vous ne connaissez pas ou qui reviennent souvent. Également, dans vos lectures, n’hésitez pas à prendre en note des verbes qui vous interpellent.

Vocabulaire spécifique

Par vocabulaire spécifique, je veux dire vocabulaire propre à votre activité professionnelle. À mon avis c’est le vocabulaire qui vous créera le moins de difficulté à retenir car vous serez amené à l’utiliser régulièrement. Néanmoins, vous pouvez toujours vous bâtir une liste des mots, des expressions dont vous avez besoin régulièrement. Gardez-la à portée de mains et n’hésitez pas à la consulter en cas de besoin. Vous verrez au bout d’un certain temps, vous n’en aurez plus besoin, vous connaîtrez ce vocabulaire par cœur.

Vocabulaire inconnu

Surtout ne restez pas bloqué sur un mot que vous ne comprenez pas. Essayez de comprendre le message verbal ou écrit dans son ensemble plutôt que de vous concentrez sur un mot inconnu qui vous fait perdre le fil de la communication.

Souvenez-vous : prêtez attention aux verbes, apprenez par cœur, pratiquez votre écoute régulièrement, et petit à petit vous réussirez à vous bâtir un vocabulaire solide qui vous permettra de communiquer en toute confiance.

Partager :
Améliorer votre anglais….même en vacances !

Les vacances sont là. Le temps est enfin venu de prendre du repos et pourquoi pas… d’améliorer votre anglais? Et oui! Voici quelques conseils pour continuer à travailler votre anglais, même durant vos congés.

 

Sur la plage, pourquoi ne pas écouter la radio anglaise sur votre Iphone, Ipad ou smartphone. De nombreuses applications existent, à vous de choisir celle qui vous convient.

Regardez autant de DVD que vous voulez, en anglais bien sûr. Des films, vos séries préférées, des films d’animation en famille, bref, tout ce que voulez, tout est utile. L’important est de passer du temps à écouter de l’anglais parlé. Si la compréhension est trop difficile, n’hésitez pas à mettre les sous-titres, en anglais évidemment.

Achetez un journal ou un magazine en anglais. Sans forcément comprendre tout en détails, essayez de comprendre les gros titres et l’essentiel d’un article qui vous intéresse. Vous êtes en vacances, n’hésitez pas à consulter des magazines plus légers.

Pour vous aider, voici un site qui recense de nombreuses sources d’informations internationales. http://www.world-newspapers.com/

Passez six minutes sur le lien ci-dessous par jour. Essayez d’établir une routine quotidienne à un moment qui vous convient. http://www.bbc.co.uk/worldservice/learningenglish/general/sixminute/2013/06/130627_6min_computer_glasses.shtml

Profitez de toutes les occasions pour parler anglais. À l’hôtel, au camping, sur la plage, etc., repérez les étrangers et n’hésitez pas à initier la conversation. Commencez par une question aussi simple que : Hi, where are you from? I’m from Canada.

Si vous avez eu la chance de suivre une formation en anglais, prenez le temps de relire vos notes. Profitez – en pour y mettre de l’ordre ou remettre tout à plat.

Et surtout, amusez-vous! Pratiquez en prenant plaisir. Tout est plus facile, lorsqu’on est détendu!

Sur ce, bonnes vacances!

Partager :
Finishing off

La réunion s’est finalement bien déroulée. Sa fin approche et vous voulez être sûr que chacun des participants quitte en ayant le sentiment de ne pas avoir perdu son temps et de savoir exactement quelle sera la prochaine étape. Avant de partir, vous devrez donc vous assurer que :

  1. Les objectifs de la réunion ont bien été atteints :  Right, it looks as though, we’ve covered the main points; I think that covers everything; Before we close, just let me summarise the main points; So, to sum up,... 
     
  2. Les décisions et les résultats ont bien été compris: I hope everything is clear; Do you all see what we’re getting at? Is that clear for everybody?
     
  3. Les prochaines étapes ont été identifiées et assignées : So what is the next step? David has agreed to look into…; Basically, I’d like you to come up with...; Nina is going to write up a report on...
     
  4. Les questions subsidiaires ont été traitées : Is there any other business before we finish? Any other questions?

  5. La réunion se termine bien :  So I think we’ll stop here;  Let’s call it a day; We’ll meet again next month at our head office in Toronto; I’ll be in touch with you soon to fix our next meeting;  thank you very much for attending and we’ll see each other next month; I declare this meeting closed and wish you all  a safe journey home.
Partager :
Your views count

Vous participez à une réunion ou une rencontre professionnelle en anglais et vous souhaitez faire valoir votre opinion au même titre qu’un participant anglophone ? Voici quelques conseils qui vous aideront à vous assurer que votre avis compte.

  1. Prendre la parole :  Excuse me, Paul, may I just say something here ? (utiliser le prénom de la personne qui parle est toujours un excellent moyen d’attirer son attention); John, may I interrupt you for a moment? Can I just say a word here? Etc.
     
  2. Commenter :  Yes, Paul, you’re right, that’s a very good point; that sounds interesting; I see what you mean; I’m sure we would all agree with that; I see your point; that’s crazy; that would be a disaster; etc.
     
  3. Insister : I’d like to point out that ...; let me stress out the fact that...; I'd like to emphasize that...; May I just draw your attention to...?
     
  4. Exprimer son accord : Definitely! I totally/entirely agree with you; I’m 100 % behind you; I’m with you; I agree with you up to a point, on the one hand, yes...on the other hand...;
     
  5. Exprimer son désaccord :  I don’t agree with you; I disagree ; I couldn’t agree less; I can’t see what you’re getting at; I’m not entirely convinced; I just think we need more time; etc.
Partager :